Vins appellations

Vin : tout savoir sur les appellations

SHOPPING & CIE

Pour les néophytes, le vocabulaire viticole est parfois obscur.

Domaines, cépages, appellations, ces mots nous parlent, mais sommes-nous capables de distinguer un domaine d’une appellation  et qu’entendons-nous par « Appellation »?

Pour tenter d’y voir plus clair, Le Mag fait  le point sur les appellations régionales des vins.

 

Appellation : définition

L’appellation garantie l’origine géographique de la production d’un vin, ainsi que des critères de qualité dépendant des méthodes de culture et de vinification. Elle va donc permettre de classifier les vins selon leur niveau de qualité.

En France, il existe quatre catégories d’appellation réglementées par des lois spécifiques qui déterminent un gage de qualité et de contrôle des vins.

 

Les 3 appellations

Les vins de France (vin de table)

Les  vins concernés par cette appellation ne sont pas sujets à des critères qualitatifs précis. Le vin de France est un vin standard, sans indication géographique, ni nom de domaine. Il est souvent le fruit d’un mélange de plusieurs cépages.

Pour qu’un vin soit étiqueté  de l’appellation «  Vin de France », il doit simplement être « conforme à la consommation et respecter les réglementations en vigueur. Aucune autre mention ne doit figurer sur la bouteille. »

 

Les vins de Pays ou IGP (Indication Géographique Protégée)

Un vin de Pays est un vin de table qui a une origine géographique. Contrairement aux vins de table, les vins IGP répondent à des conditions strictes de production (cépage, rendement, degrés d’alcool) et doivent respecter  des critères de qualité plus stricts. Sur l’étiquette peut figurer le nom de domaine, le millésime, le cépage, le nom de la cuvée…etc.
Les vins de Pays sont répartis en trois catégories :

 

– Les vins de pays régionaux

Vin de Pays du Val de Loire,  vin de pays de l’Atlantique, vin de pays Comté tolosan , vin de Pays d’Oc, vin de Pays Méditerranée, vin de Pays des Comtés rhodaniens.

– Les vins de Pays départementaux

Ils reprennent le nom des vins de pays désignés par le département de production.
Par exemple : Vin de Pays de Isère, vin de pays de la Drôme…etc

– Les vins de Pays de Zones

Les vins de zones sont issus d’un territoire présentant une certaine unité historique et géographique. À la différence des aires d’AOC qui reposent sur une délimitation à la parcelle, le zonage s’appuie le plus souvent sur une unité administrative (commune, canton).
Par exemple : vin des Coteaux de l’Ain, vin des Allobroges…etc

 

 

Les vins AOP (Appellation d’origine Protégée)

Appelés également AOC (Appellation d’Origine Contrôlée). L’AOP est la conversion de l’AOC en norme européenne.

Cette classification est la plus élevée. C’est  un signe de qualité pour la bouteille de vin.

Pour être étiqueté AOP, le vin est soumis à un contrôle strict.
Les critères de qualité et les restrictions sont nombreux et diffèrent selon les régions. Ils concernent surtout :

– le cépage : un seul ou un nombre limité sont autorisés dans la production du vin
– la récolte, définie par des dates très précises
– les techniques de production sont très encadrées

 

Les appellations sur Tootici.fr

On trouve dans notre région un vaste panel d’appellations et de vins de qualité.
Voici un aperçu des appellations présentes sur Tootici.fr 

 

– Vin de France

 

– Appellations AOC 

Beaumes de Venise  
Grignan-les-Adhémar      
Vinsobres    
Côtes du Vivarais
Châteauneuf-du-Pape    
Crozes-Hermitage
Gigondas
Condrieu  
Cornas  
Muscat de Beaumes-de-Venise 
Saint-Joseph
Coteaux du Lyonnais
Côtes du Rhône
Hermitage
Rasteau
Saint-Péray
Roussette de Savoie

 

 

– appellations IGP :

Ardèche
Collines Rhodaniennes

 

 

Profitez-en pour découvrir ou re-découvrir les commerçants sur Tootici.fr qui offrent une vaste sélection de vins d’appellations AOP et IGP !

 

Vous souhaitez en savoir encore plus sur le vin ?
Consultez notre lexique œnologique.

 

Source : 
 Le Figaro
 Hachette des vins

5 commentaires à propos de “Vin : tout savoir sur les appellations

  1. Madame,

    j’ai lu avec intérêt votre article. Je m’excuse par avance de la teneur des propos qui vont suivre mais je suis effaré du nombre d’erreurs que contient cet article. Je ne suis pas certain d’avoir suffisamment de place pour vous apporter toutes les précisions qu’il se doit. En vrac, j’essaie quand même :
    – depuis une réforme européenne de 2008, les vins de table s’appellent des vins sans indication géographique (IG). Ou vin de France
    – depuis cette même réforme, les vins de pays ne sont plus des vins de table avec indication géographique. La classification est désormais vin sans IG et vin avec IG (regroupe les AOP/AOC et IGP)
    – toujours depuis cette réforme, les vins sans IG peuvent étiqueter un nom de cépage, mais aussi le millésime (ce que ne pouvaient pas faire les ex-vins de table). Les vins sans IG ne sont pas forcément bi ou tri cépages.
    – l’étiquetage des vins sans IG obéit aux mêmes indications obligatoires que tous les vins : alcool, volume, provenance, nom de l’embouteilleur. Il peut comporter d’autres mentions facultatives dès lors qu’elles sont exactes et ne trompent pas le consommateur
    – la classification AOP/IGP/vin sans IG n’est pas qualitative mais indique que le vin a un lien + ou – fort avec sa zone géographique. Les AOP ont des conditions plus strictes que les IGP qui ont des conditions plus strictes que les vins sans IG (qui n’ont aucun cahier des charges à respecter)
    – Contrairement à l’exemple que vous citez pour les vins de pays de zone, Côtes du Rhône est une AOP, pas une IGP
    – l’écrasante majorité des IGP étiquette le millésime, ce n’est pas réservé aux AOC
    – IGP Coteaux de l’Ain n’est pas en Savoie
    – Vous confondez les vins de la Vallée du Rhône avec les vins de la région Rhône-Alpes : beaucoup d’IGP citées ne sont pas en Rhône-Alpes mais soit en PACA (Bouches-du-Rhône, Vaucluse) soit en Languedoc-Roussillon (Cévennes, Coteaux du Pont du Gard, Gard, Sable de Camargue). IGP Urfé est en Rhône-Alpes
    – Duché d’Uzès est une ancienne IGP devenue AOP (en 2013, je vous l’accorde)

    Cordialement,

    • Bonjour,

      Merci pour vos remarques. J’ai corrigé certains points dans cet article notamment concernant certaines informations géographiques.
      Toutefois, je tiens à préciser que cet article n’a pas la prétention de rentrer dans les détails de la réglementation et du vaste univers qu’est le monde du vin ni de faire un point sur toutes les appellations connues.
      Cet article généraliste et simple s’adresse avant tout aux personnes se demandant « qu’est-ce qu’une appellation » et à quoi cela correspond. Il a surtout pour but de donner envie aux internautes de s’intéresser au vin.
      Afin d’éviter tout amalgame, je laisse dans cet article uniquement les appellations des vins qui sont présents sur notre site Tootici.fr, de la vallée du Rhône à la Savoie.

      • La réglementation viticole est effectivement très complexe 🙂 Mais comme vous souhaitez la présenter dans les grandes lignes, cela ne vous interdit pas de le faire de manière fidèle (disparation des vins de table, vin de pays ne sont plus des vins de table à origine géographique, étiquetage des vins de France assoupli). Pour information, la réglementation applicable aux vins français est essentiellement d’origine européenne.

        Merci de donner envie aux internautes de s’intéresser au vin.
        Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*