Spécialités culinaires de Grenoble

Les spécialités culinaires de Grenoble

TOUT EST BON

Tourtons, gratin dauphinois, poulet aux écrevisses, les spécialités culinaires sont multiples dans la région grenobloise. La vallée permet la culture de nombreux produits du terroir qui contribuent à la réputation de la gastronomie locale.

 

Le gratin dauphinois

Gratin dauphinois

Grande spécialité grenobloise, le gratin dauphinois est le plat local le plus connu. Très simple, contenant peu d’ingrédients et rapide à réaliser, cette spécialité plaira à toute la famille. À base de pommes de terre, de lait, de crème et d’ail, ce plat cuit au four et est principalement préparé en hiver.

Il existe beaucoup de variantes de ce plat que chacun accorde « à sa sauce » : avec de la poudre de noix de muscade, en laissant la peau des pommes de terre, en mettant plus de crème que de lait… Néanmoins, 1 règle doit être respectée quelle que soit la recette : jamais de fromage ni d’œuf dans un gratin dauphinois. Sinon, comme disent les puristes, ce n’est plus un gratin dauphinois.

 

Le poulet aux écrevisses

Mélanger la viande aux fruits de mer ? Les dauphinois l’ont fait. Le poulet aux écrevisses est une autre des spécialités culinaires chère à la région. Comme on peut s’y attendre, la viande y est d’ailleurs bien plus répandue que les crustacés. En fait, l’écrevisse d’eau douce est le seul crustacé pêché et commercialisé en Rhône Alpes. Et heureusement, étant donné qu’il s’accorde très bien avec le poulet.

Dans ce plat « paysan » la qualité des ingrédients est aussi importante que la qualité de la sauce. Des écrevisses achetées au marché ainsi qu’un bon poulet fermier feront toute la différence. Côté assaisonnement, la sauce nécessite un bon coup de main sur la quantité des ingrédients utilisés : il vous faudra savoir bien doser entre le vin blanc et le Cognac.

 

Les tourtons

Tourtons

Le tourton est une spécialité culinaire originaire des Alpes. Le terme « tourton » désigne tout simplement un beignet salé fourré. De forme carrée comme des raviolis, vous pouvez les fourrer avec toutes les préparations que vous voulez. À l’origine, ils étaient frits à l’huile de noix mais on en trouve de plus en plus avec des huiles neutres. C’est moins bon, bien sûr, mais plus économique.

On trouve plus généralement des tourtons à la viande, à la pomme de terre, au fromage de chèvre, aux légumes ou aux pruneaux. Les tourtons se trouvent très facilement sur les marchés pour calmer les petites faims et sont à préférer à ceux que l’on trouve en grande surface.

 

Les ravioles du Dauphiné

Originaire de Romans sur Isère (dans la Drôme), la raviole est une spécialité partagée par tout le pays dauphinois. Ces pâtes plus petites que des raviolis cuisent très rapidement, en 1 minute chrono. Elles sont généralement fourrées aux fines herbes, à la viande ou au fromage, mais vous pouvez également en trouver aux cèpes, au bleu etc. Découvrez notre recette de ravioles aux tomates séchées.

Bien cuisinées, les ravioles du Dauphiné sont servies aux tables des plus grands restaurants français. Les sauces au goût prononcé accompagnent particulièrement bien ces plats comme la sauce au bleu ou aux morilles. À Grenoble et à Romans-sur-Isère, Saint Jean (plus grand producteur de ravioles implanté à Saint-Jean-en-Royans) a récemment ouvert une boutique vendant non seulement les produits du producteur, mais qui propose également un service de plats à emporter. À découvrir sans tarder !

 

La tartiflette

tartiflette

Dans les Alpes, s’il y a bien un plat que les montagnards adorent, c’est la tartiflette. Gratin à base de pommes de terre, de lardons et d’oignons, la tartiflette a été créée dans le but de mettre en valeur le Reblochon. Le fromage recouvre le gratin et donne cette saveur si particulière à ce plat. Originaire de Savoie, cette spécialité avait pour ancêtre la pela, nom provenant du plat en forme de pelle qui la contenait.

Plat convivial à partager en famille ou entre amis, il est de tradition de manger un plat chaud et gourmand à base de fromage après une bonne journée de ski : tartiflette, fondue ou raclette, un régal !

 

De nombreuses autres spécialités existent dans la région, notamment tous les plats et desserts à base de produits locaux : les éclairs à la Chartreuse et la fondue aux champignons très appréciées dans les stations de ski tout comme la salade d’endives, pommes et noix…

Un commentaire à propos de “Les spécialités culinaires de Grenoble

  1. Pingback: Les spécialités culinaires de Gre...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*