spécialités de la drôme

Les spécialités culinaires de la Drôme

RECETTES TOUT EST BON

La Drôme est un département plein de ressources, et représente un vrai paradis pour nombre d’épicuriens. Ses vallées et son climat oscillant entre celui des Alpes et celui de la Méditerranée offrent des caractéristiques parfaites pour la culture et l’élevage.

La population ouverte et accueillante rehausse ce sentiment de bien-être tranquille propre à la Provence. Et ces qualités se reflètent dans la cuisine locale, riche et fine à la fois. Fruits, fromages ou pâtisseries, les spécialités culinaires de la Drôme sont à consommer sans modération !

En voici un extrait à goûter sur place ou à essayer chez soi :

 

La tapenade

tapenade

 

Connue et appréciée dans le monde entier, cette tartinade à base d’olives est un vrai délice. À l’apéritif, sur du pain grillé, vous allez vous régaler !

La préparation originale est très simple à réaliser, malgré tout vous ne goûterez jamais à deux tapenades identiques. Chacun apporte sa petite touche personnelle, et c’est ce qui fait toute sa saveur.

Pour la préparation de base de cette spécialité, vous aurez besoin de 200g d’olives noires, de 4 anchois et de cuillères à café de câpres. Broyez le tout à l’aide d’un pilon ou d’un mixeur suivant la texture souhaitée, et assaisonnez d’huile d’olive et d’une gousse d’ail écrasée.

La suite de la recette dépend de vous : utilisations d’olives vertes plutôt que noires, ajout de tomates ou de poivron, assaisonnement avec du piment etc.

Bonne dégustation !

 

La salade au Picodon chaud

Picodon

Le Picodon, ce fameux petit fromage de chèvre est l’une des plus grandes spécialités de le Drôme. Frais, plus ou moins affiné, il s’apprécie tout autant seul qu’en accompagnement de certains plats.

Pour une entrée riche en goût, la salade au Picodon chaud et lard grillé, est un véritable enchantement gustatif… À condition que vous ne comptiez pas les calories !

Préchauffez votre four à 200°C. Couvrez une plaque de papier sulfurisé, et déposez dessus deux tranches de lard en croix. Posez dessus le Picodon puis refermez le lard autour, comme un paquet. Arrosez la préparation de deux cuillères d’huile d’olive, de poivre et d’ail. Enfournez 10 minutes. Pendant ce temps, lavez votre salade verte, préparez une vinaigrette et déposez sur la salade le Picodon, une fois cuit. Saupoudrez de pignon de pin, et c’est prêt !

Accompagnez de deux grandes tranches de pain grillé, et vous ne serez pas déçu.

 

Brouillade à la truffe du Tricastin

Truffes noires

La célèbre truffe noire de la Drôme est reconnue pour sa qualité et son arôme extraordinaire. Respectant scrupuleusement les règles de production, les trufficultures drômoises vous proposent exclusivement des produits de la meilleure qualité. Et si le marché de Richerenches est le plus important, c’est au marché de Saint-Paul-Trois-Châteaux le dimanche, que vous trouverez la meilleure qualité.

Les gastronomes locaux vous conseilleront de ne pas consommer la truffe de suite, mais de l’utiliser d’abord pour parfumer vos pâtes et vos œufs. Laissez-là tout simplement dans la boîte d’œufs pendant 48h/36h au réfrigérateur, pour qu’ils prennent le goût de la truffe.

En parlant d’œufs, la brouillade aux truffes est une recette facile et rapide à préparer. vous serez certain de ne pas vous rater !

Pour 4 personnes, battez légèrement une huitaine d’œufs ayant préalablement étaient au contact de la truffe. Coupez-la en fines lamelles après l’avoir brossée. Faites-la revenir à la poêle, dans un peu de beurre, avec 2 gousses d’ail hachées. Ajoutez un pot de crème liquide, salez et poivrez.

Dans une casserole au bain marie, faire fondre un peu de beurre et ajoutez les œufs. Remuez pendant 10 minutes environ, jusqu’à ce que les œufs prennent, mais sans qu’ils dorent. Hors du feu, versez la crème aux truffes et mélangez.

Servez directement, accompagné d’une salade verte.

 

Le gratin de ravioles

Ravioles saint jean

La raviole du Royans, une pâte légère et fondante qui accommode à toutes les sauces. Accompagnées de champignons ou de saumon, en salade ou en gratin, et même avec du chocolat, vous ne pouvez que l’adorer !

Saint Jean, premier producteur des ravioles drômoises, propose une gamme complète et variée pour tester toutes les saveurs. Vous trouverez même des ravioles surgelées, ce qui est bien pratique.

Une fois muni de vos ravioles, si c’est votre première fois, nous vous conseillons le gratin de ravioles. Plat traditionnel rapide à réaliser, vous pouvez l’assaisonner à votre sauce.

Dans un plat à gratin, disposez les ravioles détachées jusqu’en haut du plat. Entre chaque couche, mettez une couche de fromage. Les variantes de la région sont soit le bleu du Vercors, soit le Picodon, mais le comté ou le morbier sont aussi excellents.

Mélangez dans un bol un pot de crème liquide et un œuf. Vous pouvez ajouter des cerneaux de noix pour une recette 100% locale ! Salez et poivrez.

Enfournez à 210° C pendant 15 minutes. Comme le gratin dauphinois, le gratin de ravioles accompagne souvent les viandes dans les restaurants du sud de la vallée du Rhône.

 

Le clafoutis aux abricots

abricotier

Terre de soleil, la Drôme est une région propice à la culture. La vigne et la lavande se concurrencent le long des routes provençales mais elle ne sont pas les seules. Le kiwi et surtout l’abricot juteux et gorgés de sucre, sont tout aussi appréciés. Comme dans le sud de la France, vous croiserez de nombreux fermiers vendant leurs abricots le long des routes. Vous les trouverez à des prix abordables, et bien meilleurs que dans le commerce.

Le clafoutis d’abricots sublime le goût du fruit et le transforme en un délicieux dessert.
Juste quelques ingrédients sont nécessaires… En plus des abricots, bien sûr !

Mélangez 4 œufs avec une pincée de sel et 125g de sucre. Ajoutez 100g de farine. Incorporez petit à petit 60g de beurre fondu et 25cl de lait. Mélangez le tout jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène. Dans un plat gressé, disposez les abricots coupés en deux, recouvrez de la préparation, puis laissez cuire pendant 45 minutes à 220°C.

 

Les spécialités culinaires de la Drôme font la fierté de ses habitants, et il est impensable de se rendre dans cette région sans en apprécier ses plaisirs. Et pour dégustez au mieux ces plats, rien de tel que de les accompagner de vins de la région, comme ceux de l’appellation locale Grignan-les-Adhémar.

 

Et voilà ! Un repas complet fait exclusivement à partir de spécialités culinaires de la Drôme.

N’hésitez pas à partager d’autres spécialités de la région que vous connaissez, dans les commentaires.

 

Découvrez également les spécialités culinaires de Grenoble et sa région >>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*